Nicolas, photographe et marseillologue

Views of Marseille, c’est le blog photo de Nicolas qui trimballe son objectif partout dans Marseille. Une vision insolite de la ville, hors clichés avec toujours le détail qui tue.

Nicolas a 28 ans et autant d’années passées à Marseille. Comme il n’a pas le permis, il arpente la ville régulièrement. C’est un marcheur. La photo, c’est venu comme ça. Nicolas se décrit comme un autodidacte, un enfant qui n’a jamais été fan de l’école. Il a commencé par prendre quelques photos, pour voir, puis il s’est pris à son propre jeu. Depuis fin 2013, il a toujours un appareil sur lui. Ça le pousse à sortir des parcours habituels, à découvrir des quartiers où il n’allait jamais.

Mon grand-père faisait de la photo amateur, il se mettait à la fenêtre et photographiait les passants. Ça m’a peut-être influencé.

tumblr_nv780iAaWB1r8bx9do1_1280

Ses photos vont de pair avec son humeur. Un geste fraternel en soirée, une vue vertigineuse du stade Vélodrome un soir de match, une inconnue qui passe. Mais au-delà de la spontanéité, son œil accroche le détail, les paradoxes de la ville, ses particularités. Une ville où tout devient intéressant quand on dépasse les critères esthétiques classiques.

A Marseille, il faut se préparer à voir le beau dans le laid ou l’absurde.

tumblr_ndbug9wFtW1r8bx9do1_1280 tumblr_ndbx89jy0o1r8bx9do1_1280 3

Marseille c’est ma famille, c’est ma mère, et on n’insulte pas ma mère.

Nicolas le reconnaît, Marseille arrive encore à l’émouvoir comme aucun autre endroit. Il se sent Marseillais, avant même d’être français. C’est un rapport affectif dur à décrire, un truc physique, une façon de vivre, un sentiment d’appartenance. C’est chez moi. Mais il se sent fatigué par la façon dont les gens voient Marseille, de toujours devoir expliquer, justifier, défendre.

Quand tu es Marseillais tu n’as pas le choix : tu endosses les marques et les cicatrices de ta ville. Marseille, c’est la capitale du presque.

Dans cette ville qui sort de l’ordinaire, où rien ne passe normalement, c’est tout le système qui le dépasse. C’est difficile d’être Marseillais à Marseille. Parfois, il a envie de changer de décor, de voir ce que ça fait de vivre dans une ville où on se sent plus neutre, plus étranger au système et aux dysfonctionnements. Partir pour mieux revenir ?

 

tumblr_ney3l7Qbg91r8bx9do1_1280 tumblr_nhzjlrxb7o1r8bx9do1_1280 tumblr_niokl4DiVX1r8bx9do1_1280 tumblr_naoe93P3AD1r8bx9do1_1280 nicolas-georges-marseille

Photos © Nicolas Georges

SON TUMBLR > Views of Marseille

BONUS > La sélection de la Banane – MARSEILLE POUR CEUX QUI AIMENT LA PHOTO