Une virée dans les collections secrètes du Mucem

Le secret est plutôt bien gardé : une fois par mois, le Mucem entrouvre les coulisses de ses collections à tous les curieux. Dans son annexe située à la Belle de Mai, le musée présente un hallucinant cabinet de curiosités où se côtoient objets religieux anciens, skateboards par centaines et console de studio des Pink Floyd. Scotchant.

BatimentCoup de bol, je suis libre ce jour là pour la visite guidée. Direction la Belle de Mai, à l’opposé de l’esplanade J4 et ses bâtiments modernes. Je rejoins sous un soleil de plomb le bâtiment du Centre de Conservation (CCR) du MuCEM situé à quelques minutes à pied de la gare Saint-Charles. L’édifice est impressionnant, comme son jumeau de bord de mer dont il a la même superficie. Après avoir remis ma carte d’identité à un vigile, je patiente avec un petit groupe.

Notre guide et régisseuse des collections arrive et nous explique en introduction que nous allons découvrir « l’appartement-témoin », un espace de 800 m2 qui se trouve derrière une gigantesque porte métallique fermée à clefs et qui regroupe un échantillon des gigantesques collections du musée. Une fois la porte passée, j’ouvre très grands mes yeux pour découvrir une impressionnante caverne d’Ali Baba : des milliers et des milliers d’objets du sol au plafond, soigneusement rangés et étiquetés, placés dans des rayonnages…

Jouets-MuCEM-Marseille-insolite

Nous nous enfonçons progressivement dans les entrailles de cet espace qui n’en finit plus de révéler ses trésors. On dénombre au CCR environ 1 million d’items soit : 250 000 objets, 130 000 estampes, dessins, affiches et tableaux, 450 000 photographies, 140 000 cartes postales et 150 000 livres et revues et de nombreuses archives papier, sonores et audiovisuelles.

Lenine-MuCEM-Marseille-insolite Grosse-tete-MuCEM-Marseille-Celine-Bousquet

Ici se trouvent pêle-mêle couronnes mortuaires et vierges noires, orgues mécaniques et guitares électriques, jouets, une Vespa customisé, des statuettes, des saucisses en plastique, des centaines de skateboard (sans les roues, car elles finissent pas s’effriter), des collections de fer à repasser, des robes de la Gaypride, des sonnettes de tables, des coffres en bois marocains, un jukebox à Scopitone, une rampe de skate, la console de studio des Pink Floyd, un Napoléon en paille tressée, un annuaire parisien des années 70….

Je ne sais plus où donner de la tête.

Vespa-MuCEM-Marseille-insolite banania-mucem-vintage !Bouillon-Cub-ok !Cirque-Amar-ok Cartier-bresson-MuCEM-Marseille-Celine-Bousquet Banksy-light

Bananomètre

Back-to-the-Future-II-HoverboardLorsque la visite se termine, j’ai un peu la sensation d’avoir fait un drôle de voyage dans le temps, de l’autre côté du miroir. C’est un peu comme s’agripper à Marty McFly sur son hoverboard. Il y a un côté magique à pouvoir côtoyer dans un même endroit tous ces objets rares récoltés à toutes ces époques. Un émouvant condensé de culture pop.

Et vous, vous avez fait quoi de votre Minitel ?

Je veux y aller !

MuCEM – Centre de Conservation et de Ressources
1, rue Clovis Hugues 13003 Marseille
Gratuit / Visite mensuelle le premier mardi de chaque mois (à 14h) / Infos et réservation / Attention : il vous faudra venir avec une pièce d’identité le jour J.

Bus : ligne 49 (arrêt Belle de mai La Friche) et ligne 52 (arrêt Pole média ou Archives municipales)
Métro : lignes 1 et 2 – arrêt Gare St Charles

Facebook Comments

Post a comment